La nuit est à nous

Archives de mars, 2012

Une après midi au Spring Roll

Parmi la somme astronomique des choses qui me hérissent le poil, en passant sur la fin de la dernière saison de Dexter, la présence sempiternelle de Drucker le dimanche aprem et le dernier album des Foals il y a cette frange bruyante de la population, qui décide d’un commun accord de clamer à qui veut l’entendre (attention vous la connaissez tous) « Il ne se passe rien à Strasbourg ». Il y a des soucis qui méritent des traitements radicaux et la vitrification d’une partie de la population possédant des idées communes étant considéré comme un génocide, il s’agit de répondre toujours de la même manière, avec un léger pincement au niveau de la lèvre droite qui trahit mes envies de meurtre : « Pas du tout, il faut simplement savoir ou chercher, et le problème de notre ville n’est certainement pas le manque d’activités culturelles mais bien la lenteur de la communication et de fait le manque de visibilité aberrant. »
Je tiens à ce que les gens sachent qu’au travers d’associations ou d’organismes on peut sortir tous les soirs à Strasbourg, que cette sortie soit théâtrale (TNS ; Maillon ; Boîte Noire et j’en passe), musicale (Laiterie, Cheval Blanc, Mudd Club, Opéra …), les possibilités n’ont de limites que l’attention que l’on porte aux programmes et à l’ouverture d’esprit dont on peut faire preuve.

(suite…)

Publicités