La nuit est à nous

strasbourg

Une après midi au Spring Roll

Parmi la somme astronomique des choses qui me hérissent le poil, en passant sur la fin de la dernière saison de Dexter, la présence sempiternelle de Drucker le dimanche aprem et le dernier album des Foals il y a cette frange bruyante de la population, qui décide d’un commun accord de clamer à qui veut l’entendre (attention vous la connaissez tous) « Il ne se passe rien à Strasbourg ». Il y a des soucis qui méritent des traitements radicaux et la vitrification d’une partie de la population possédant des idées communes étant considéré comme un génocide, il s’agit de répondre toujours de la même manière, avec un léger pincement au niveau de la lèvre droite qui trahit mes envies de meurtre : « Pas du tout, il faut simplement savoir ou chercher, et le problème de notre ville n’est certainement pas le manque d’activités culturelles mais bien la lenteur de la communication et de fait le manque de visibilité aberrant. »
Je tiens à ce que les gens sachent qu’au travers d’associations ou d’organismes on peut sortir tous les soirs à Strasbourg, que cette sortie soit théâtrale (TNS ; Maillon ; Boîte Noire et j’en passe), musicale (Laiterie, Cheval Blanc, Mudd Club, Opéra …), les possibilités n’ont de limites que l’attention que l’on porte aux programmes et à l’ouverture d’esprit dont on peut faire preuve.

(suite…)

Publicités

Chronique d’une nuit Strasbourgeoise #1 : Jungle Juice Exported

Il y a des journées comme ça qui s’annoncent plus intéressantes que d’autres (notez que dans ces cas là on s’approche bien souvent du week-end … à méditer), ces journées ou tout commence par une défaite du XV de France et ou tout finit par un Russie – Irlande aux alentours de 7h du matin et entre ces deux moments, me direz vous, bien beaucoup de choses, mais commençons par le commencement.

Tout d’abord par la rentrée de Natugla qui a profité du mois de Septembre pour se lancer véritablement en tant que projet sérieux et volontaire, avec l’organisation de notre première soirée ce vendredi au Rafiot Club, en présence de nos amis Medicis & Vanshift, première soirée et également première interview de la saison à paraitre très prochainement : celle de Malente, avec qui nous avons eu la chance de pouvoir discuter une petite demie-heure avant de repartir directement pour la Laiterie, qui encore une fois annonce sur le papier un grand chambardement. Le premier de la saison, avec le retour de nos désormais Ô combien célèbres Jungle Juice, dont nous avions déjà parlé lors de leur dernier passage par chez nous en mars dernier. L’affiche encore une fois parle en faveur des organisateurs parisiens avec une line up solide, voir très massive : Netsky / Phace / Lucid / Wilkinson / Ficus et bien sur YouthStar en ce qui concerne les vocaux. Nous disions la dernière fois que les soirées Jungle Juice avaient réussi en peu de prestations, et grâce à une pléiade de gros noms, à s’imposer comme l’une des soirées de référence à Strasbourg. Il me semble que nous avons encore franchi une étape avec cette édition.
(suite…)


Le nouveau clip de teraxx : « aurore »

Le premier clip du jeune strasbourgeois Teraxx, réalisé par un autre strasbourgeois :Etienne Desportes.

Un clip dont l’ambiance colle parfaitement à cette musique, des techniques simples qui se veulent efficaces, bref si vous avez 5min, n’hésitez pas !