La nuit est à nous

Nouveau

Pale Grey @Mudd Club

Cela fait désormais un moment que parmi les endroits qui font vivre et prospérer la scène musicale actuelle de Strasbourg, nous pouvons compter le Mudd Club (à ne pas confondre avec une pyramide fort peu fréquentable), situé dans la Rue de l’Arc-en-Ciel à 2 pas de la place Saint Etienne dans un cadre qui se rapproche des véritables clubs rock anglais ou américains, la possibilité de boire un verre à l’étage ou de descendre faire la même chose dans le caveau, avec l’appui d’une bande son souvent très pointue font de l’endroit un des nouveaux fief des amateurs de diversité sonore de notre ville. L’agenda est plus que fourni et ce aussi bien dans un domaine indie-rock qui semble très nettement mis en avant par l’établissement mais également du Hip-Hop ou du Folk comme avec ce week end Buck&Gase directement arrivés de Brooklyn, croyez moi pour le before de ce week end c’est de loin le plan le plus alléchant.
Lire la suite »

TWR 72

    Salut, je suis Tom et lui, c’est Roger, nous sommes TWR72, nous faisons de la musique.

Lire la suite »

Phace it!

Petits retour sur la Jungle Juice du mois de septembre avec l’interview de Phace.


Lire la suite »

Have a nice cheesy time with #3 : Malente

Today, we interview someone who’s living for his sets.

My name’s Christoph, I’m doing this for .. eh… like … ever. I started out doing breakbeat and funky stuff, then electro, house, tropical, techno – open minded music for open minded people since 1999. And I’m still interested in music.


Lire la suite »

Rentrée d’un Parisien à Strasbourg : Natugla Party #1

Retour à Strasbourg. À peine ai-je eu le temps de remettre dans le rythme que cela démarre très fort pour moi. Henri me propose donc une petite soirée au Rafiot Club. Un grand lieu de rendez-vous que je n’ai pas re-fréquenté depuis la réouverture en Avril. Donc, je bosse maintenant pour Natugla, j’entre en VIP, je vois que les stickers sont déjà posés un peu partout. Une petite présentation avec The Sven devant un verre pour entrer dans l’ambiance. Je suis facilement accepté dans le cercle grâce à mon t-shirt Minecraft et je ris aux blagues de geek. On se remémore l’époque du Pentium 1. Ces mecs me plaisent bien. Henri m’explique le projet Natugla. Je suis de la partie. Mon premier test: la première soirée Natugla.

Lire la suite »

Chronique d’une nuit Strasbourgeoise #1 : Jungle Juice Exported

Il y a des journées comme ça qui s’annoncent plus intéressantes que d’autres (notez que dans ces cas là on s’approche bien souvent du week-end … à méditer), ces journées ou tout commence par une défaite du XV de France et ou tout finit par un Russie – Irlande aux alentours de 7h du matin et entre ces deux moments, me direz vous, bien beaucoup de choses, mais commençons par le commencement.

Tout d’abord par la rentrée de Natugla qui a profité du mois de Septembre pour se lancer véritablement en tant que projet sérieux et volontaire, avec l’organisation de notre première soirée ce vendredi au Rafiot Club, en présence de nos amis Medicis & Vanshift, première soirée et également première interview de la saison à paraitre très prochainement : celle de Malente, avec qui nous avons eu la chance de pouvoir discuter une petite demie-heure avant de repartir directement pour la Laiterie, qui encore une fois annonce sur le papier un grand chambardement. Le premier de la saison, avec le retour de nos désormais Ô combien célèbres Jungle Juice, dont nous avions déjà parlé lors de leur dernier passage par chez nous en mars dernier. L’affiche encore une fois parle en faveur des organisateurs parisiens avec une line up solide, voir très massive : Netsky / Phace / Lucid / Wilkinson / Ficus et bien sur YouthStar en ce qui concerne les vocaux. Nous disions la dernière fois que les soirées Jungle Juice avaient réussi en peu de prestations, et grâce à une pléiade de gros noms, à s’imposer comme l’une des soirées de référence à Strasbourg. Il me semble que nous avons encore franchi une étape avec cette édition.
Lire la suite »

Le nouveau clip de teraxx : « aurore »

Le premier clip du jeune strasbourgeois Teraxx, réalisé par un autre strasbourgeois :Etienne Desportes.

Un clip dont l’ambiance colle parfaitement à cette musique, des techniques simples qui se veulent efficaces, bref si vous avez 5min, n’hésitez pas !